• Gaëlle D.

La post-production et l'importance de la colorimétrie


Petit exercice de confinement le «Still life» !


Contrairement aux idées reçues, la photographie de produit mis en scène est la spécialité qui demande le plus de flashs et d'accessoires. Si une boite à lumière suffit pour un beau portrait, vous avez intérêt à être équipé en pinces pour votre photo de parfum !


Voici le «studio» improvisé dans la chambre :



Après un bon moment de mise en place et de repositionnement des éléments, voici la photo finale obtenue :


Un tout premier étalonnage vient apporter un peu de contraste par la création d'une palette de couleurs "double complémentaires". La teinte violacée du fond est accentuée en complément des pétales dont le jaune ressort. De l'autre côté la branche est plus rouge, moins orangée, et vient en complément du vert présent dans le parfum.


Afin d'apporter plus de corps à la colorimétrie et mettre l'accent sur les parfums, une seconde photo est prise avec un filtre vert pour colorer les bouteilles.


Cette photo est ajoutée en calque dans photoshop pour accentuer très légèrement la teinte des parfums. A cette étape le reflet de la première bouteille dans le bouchon de la seconde est enlevé et des petites corrections sont apportées à toute la photo. Un bokeh est aussi ajouté au fond pour combler un peu le vide avec un effet paillette qui accentue l'ambiance à la fois sombre et luxueux de l'image.



Un autre choix aurait pu être fait à partir de la même photo. Le choix d'une ambiance contrastée et sombre a été fait lors de l'étalonnage, à cette étape il était possible au contraire d'accentuer la douceur de l'image en restant dans un camaïeu de couleurs chaudes, en ressort une ambiance plus claire et enveloppante :


Voici donc 2 étalonnages d'une même photo :


On voit bien que le choix de colorimétrie renvoie à un ressentit complètement différent. La première fait plus «masculine» dans une ambiance de coucher de soleil en plein hivers, il y a quelque chose de plus noir, plus mystérieux, peut-être même plus malaisant ; là où la seconde plus «féminine» semble faite au petit matin en plein été, elle renvoie quelque chose d'apaisant.


Les photos que vous visualisez directement sur l'écran de votre appareil photo ont déjà subit un traitement colorimétrique choisit par le constructeur. Il est d'ailleurs souvent possible de choisir dans l'appareil le contraste et de changer les teintes. Les photos sont donc déjà une interprétation et non la réalité.

Maintenant que nous avons vu comment le traitement des couleurs change une photo, vous comprendrez mieux pourquoi le «développement numérique» est un réel choix qui fait partie intégrante du travail d'artiste. Même s'il n'y a pas de travail de «retouche», chaque photo avant d'être exportée est étalonnée.

  • Profil Linkedin de la société Ponstyl
  • Profil photographe & graphiste

© Copyright 2018 Gaëlle Daireaux / Ponstyl / Paris / Photographe (corporate, trombinoscope, institutionnel, presse, édito, mode, catalogue, publicité, lookbook, book agence, portrait, photo de profil, maternité, grossesse, famille, couple...) / Graphiste (supports de communication : affiches, flyers, dépliants, dossiers de presse, cartons, pochettes et livrets CD, billetterie..., goodies crowfounding : cartes postales, t-shirts personnalisés...)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now