• Gaëlle D.

Trombinoscope - télétravail - Covid : un cocktail compatible !

Dans une entreprise où les collaborateurs sont en télétravail, il peut sembler inopportun de lancer un projet de trombinoscope, cependant c’est justement un projet approprié au moment.

Nous avons besoin de connexions humaines !


  • La mise en place de la prestation

Le trombinoscope apparaît comme un ensemble de photographies des employés mais dans sa réalisation, les employés passent les uns après les autres par créneaux de 15 à 20 min. Avec le planning de roulement, il y a donc au maximum 4 personnes dans les locaux : le responsable du site, le photographe, le modèle et l’employé suivant.



« Autant de transport pour 15 min sur place, je peux difficilement imposer ça à mes employés ! »


Tout dépend comment cela est présenté. Il faut se rappeler que ce temps de transport était quotidien avant la mise en place du télétravail, d’autre part ce temps n’était pas sur les heures de travail. Il est donc tout à fait possible pour permettre d’améliorer l’image de la société de proposer aux employés de faire cette séance en considérant le temps de transport comme du temps de travail (dans la limite de 2h par exemple).


Pour être responsable vis-à-vis de la circulation du Covid, les séances peuvent être sur des demi-journées de façon à éviter les heures de pointe.

Si votre entreprise est excentrée, la location d’un bureau au centre de Paris est abordable, dans ce cas, il n'y a pas de responsable de site. En fonction de vos possibilités, ces salles sont moins chères le weekend et les transports moins denses : https://www.cocoon-space.com/paris/cocoon-malesherbes-roquepine

  • En quoi un trombinoscope est nécessaire en cette période

Pour les clients et partenaires :

Nous avons besoin de voir des visages ! Avoir la tête de la personne qui nous a envoyé un mail active notre empathie et rassure.

Si ces portraits sont mal réalisés ils peuvent en revanche avoir l’effet inverse : une photo trop sombre peut donner la sensation de saleté ou de choses à cacher, une photo de trop loin annule l’effet humanisant … il s’agit donc d’avoir un professionnel conscient des codes et de l’effet des choix esthétiques pour vous guider dans ce projet.



Pour les collaborateurs :

Loin des yeux loin du cœur ! Si le roulement est bien organisé, il est aussi possible de chevaucher les convocations (ce qui fera 1 personne de plus dans les bureaux) pour que la personne qui parte croise celle qui arrive et puisse avoir le temps de la séance pour discuter dans un contexte détendu et péri-professionnel. Cela peut recréer du lien et de la motivation.



Donc n’attendez pas pour revoir l’image de votre entreprise, c’est maintenant qu’il faut changer et s’adapter !

  • Profil Linkedin de la société Ponstyl
  • Profil photographe & graphiste

© Copyright 2018 Gaëlle Daireaux / Ponstyl / Paris / Photographe (corporate, trombinoscope, institutionnel, presse, édito, mode, catalogue, publicité, lookbook, book agence, portrait, photo de profil, maternité, grossesse, famille, couple...) / Graphiste (supports de communication : affiches, flyers, dépliants, dossiers de presse, cartons, pochettes et livrets CD, billetterie..., goodies crowfounding : cartes postales, t-shirts personnalisés...)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now